Un itinéraire à Madagascar : Ou aller et comment découvrir ?

Il n’y a pas d’itinéraire parfait, il dépend de la durée de votre séjour, de vos intérêts, de votre mode de voyage, …

Bâtir un itinéraire à Madagascar ?

J’avais prévu un itinéraire. Il a beaucoup évolué depuis mes premières idées.

Itinéraire à Madagascar dans mon carnet

Itinéraire à Madagascar dans mon carnet

Un essentiel : je savais que le Canal des Pangalanes était pour moi un incontournable sur le trajet mais je voulais aussi voir bien davantage

Je me suis documentée et pas à moitié hein 😉

  Je regardais toutes les émissions de télévision
 Je dévorais tout ce qui se fait en matière de guides : Le Routard, Lonely Planet, …
 J’écumais internet : blogs de voyageur, photos sur flickr, video youtube, …
 Tout en suivant bien sur quelques forums comme celui du Routard

Et j’ai découvert une ile bien plus grande que je ne l’imaginais et suivre ma 1ere idée aurait été comme de faire le tour de la France en 15 jours en passant par Paris, les châteaux de Touraine, les vignobles de Bordeaux et de Bourgogne, Lyon, Marseille, … !!!
STOP !
Alors j’ai évalué les distances, découvert une manière de vivre « mora mora », « explorer » des coutumes, … eu l’envie de m’imprégner de l’ambiance, de me laisser pénétrer par l’endroit, ses lumières, ses odeurs, … simplement de vivre hors de mon temps pendant 3 semaines.

J’ai alors minimisé mon itinéraire à une boucle mais dans laquelle nous allions voyager sur des thèmes qui me sont chers :

Tananarive – Fianarantsoa par la RN7

RN7 tananarive fianarantsoaSuivre une des routes majeures de Madagascar, la RN 7, et qui plus est, avait une consonance particulière pour la Bourguignonne d’adoption que je suis !

Fianarantsoa – Manakara par le train

train FCE fianarantsoa manakaraVoyager au rythme du train, c’est prendre son temps. Et quel pays pouvait le mieux convenir pour une balade en train que celui du « mora mora » ! Et je ne suis pas seule à penser ainsi.

Manakara – Manahoro par bateau

train canal des pangalanes - manakara manahoroJ’ai une réelle fascination pour les fleuves, et plus largement pour les canaux, l’eau, la mer … Née près de la Loire et mariée à un vendéen de la cote, nous n’avons jamais fait un voyage sans que l’eau y soit présente. Alors nous ne pouvions pas manquer ce canal mythique, les Pangalanes !

Manahoro – Ankanin’ Nofy – Andasibé – Tananarive par voiture

En empruntant la RN2.

Donc pour résumer : les Hauts Plateaux et la Cote Est et en notant partout où nous le pouvions d’aller faire un tour sur les marchés 😉

Comment visiter Madagascar ?

Le voyage individuel personnalisé avec chauffeur-guide

C’est LA solution que nous avons adoptée.

Comme je l’explique sur « Qui suis-je ?« , jusqu’ici mes voyages avaient évolué vers la formule :
  réservation des vols,
  circuit avec points de chutes précis
  réservation des nuits d’hôtel
  location d’une voiture
et ensuite on se lançait. Nous avons fait ainsi les USA et l’Afrique du Sud.
ou s’il s’agissait d’un séjour,

  réservation avion + nuit d’hôtels)
  et sur place on se débrouillait avec un taxi local ou une voiture louée.
Nous avons fait ainsi le Sénégal, la Tunisie et le Maroc.

Le premier choix pour Madagascar devait donc être notre type de voyage, du voyage le plus organisé au parcours sans limite en sac à dos.
J’ai récupéré les programmes de différentes agences de voyage et l’idée de s’inscrire à un groupe de voyage organisé ne nous tentait pas plus que d’habitude pour les mêmes raisons :

  les programmes proposés sur 10 jours pour découvrir le Grand sud étaient trop speed ;voyageur pressé
souvent les déplacements à l’intérieur du pays se font en avion pour gagner du temps, ce qui fait qu’on ne voit rien ;
 les transports en autobus et les visites à des cadences soutenues, levés tot et couchés tard, ne laissent pas la possibilité de « poser ses valises » quand on en a envie.

Visiter une partie de Madagascar en voyage individuel personnalisé, pour voir le maximum de choses, côtoyer la population locale, être confronté à la vie socio-économique et culturelle du pays, voila ce que je voulais.

Et il y a une nouveauté par rapport à nos précédents voyages, c’est les deux enfants qui nous accompagnaient, nos deux fils de 8 et 9 ans.

J’ai songé à la location de voiture.

Mais plusieurs informations collectées m’ont arrêtée : l’état des routes qui est brise-fer pour les voitures hors nous sommes absolument pas mécaniciens. Et j’ai réfléchi petites distances pour revoir mon itinéraire.

J’ai envisagé le taxi brousse mais il faut avoir beaucoup plus de temps que les 3 semaines dont nous disposons.

ChauffeurJ’ai découvert la possibilité très répandue du chauffeur-guide qui présente de nombreux avantages :

 du point de vue logistique, pas de quête pour trouver les gares, les destinations, ….
 pour aller au resto, au départ du train ou du bateau, …
 pour conduire et réparer 😉
 pour nous conduire hors des sentiers battus et nous éviter de transgresser les fadys car ils connaissent bien leur pays

Pour organiser un itinéraire sur mesure et nous faire des réservations à l’avance, nous avons choisi une petite agence locale avec un guide parlant différents dialectes du pays qui en possède 18, afin de mieux communiquer avec la population, connaissant bien les petits villages, les coutumes ; Ceci permet de vivre un voyage authentique, hors des sentiers battus, au cœur de la population malgache si attachante et souriante malgré sa pauvreté et son dénuement, et en toute sécurité.

Le circuit réalisé

Pour le visualiser, cette carte :

Pour afficher mon circuit MADAGASCAR 2011 sur une carte plus grande

A propos de l'auteur  ⁄ Voyagerlemonde

Editeur du blog voyage Voyager le monde, Annie voyage a travers le monde depuis de nombreuses années et partage avec vous ses carnets et récits, conseils et astuces pour vus donner envie de voyager. Rejoignez-moi sur mon profil Google+