Le Douro et le Porto, 2 expériences à vivre

le Douro fleuve immense
Le Douro et le Porto sont 2 expériences à vivre pour qui visite Porto. Et suivre 2 circuits « organisés » m’a permis une belle découverte du fleuve – et dieu sait si je les aime ces fleuves – et des quais de Vila Nova de Gaia mais aussi de Porto depuis l’autre rive.

Une balade sur le Douro

Le Douro est un fleuve qui offre un cadre paysager qui vaut le détour. C’est un excellent moyen

entre Vila et Porto  de découvrir la ville,

  de contempler les édifices emblématiques de la ville comme les ponts, qui relient Porto situé sur la rive droite à Vila Nova de Gaia,

vue sur Ribeira

 

  ou les maisons colorées du quartier historique,

vue sur les quais et les remparts de Porto

 

 

 

 

  d’admirer la ville à travers l’une de ses perspectives caractéristiques : le fleuve !

 

 

Mais qui dit fleuve dit également ponts et la ville de Porto possède plusieurs ponts la reliant à Vila Nova de Gaia. Ce sont ces ponts qui ont permis le rapide développement de Vila Nova de Gaia.

Parcourir les 6 ponts à bord d’un bateau rabelo – embarcation typique qui servait autrefois à transporter les tonneaux de vin de Porto depuis le Douro jusqu’à Gaia – permet d’admirer la partie ancienne de la ville, ses maisons typiques et  l’activité des gens de la zone riveraine (Ribeira). Le voyage dure environ 1 heure.

Les ponts ont leurs propres styles distinctifs :

Le pont emblématique Dom Luis I

Le nouveau pont de Dona Maria Pia venait à peine d’être inauguré, en 1877, que déjà le trafic était totalement bouché : il fallait, en urgence, un nouveau pont pour compléter le tout nouveau pont métallique, et qui suive le formidable essor économique que la région connaissait alors, avec l’établissement de nombreuses usines à Vila Nova de Gaia. En 1879, la décision est prise de construire ce nouveau pont. Un concours fut lancé en 1880, remporté par l’entreprise belge « Société de Willebroeck », avec Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel, au détriment de la compagnie de Gustave Eiffel.

Il a été construit entre 1881 et 1886.

Pont Luiz - pont superieur
Le pont Dom Luis offre les plus jolies vues panoramiques.

Pour une belle lumière sur Porto et Villa Nova, se rendre sur le pont supérieur de préférence le matin, avant 10h.

Son imposante arche de métal (170 m) traverse le fleuve à 70 m de haut et à chaque passage du métro, la structure métallique tremble légèrement. Le pont a double tablier dispose de 2 niveaux.

Pont Luiz - pont inférieur  L’étage inférieur, suspendu, 174 m permet de relier à pied Porto (quai de la Ribeira et le funiculaire) à Villa Nova de Gaia

 Le pont en arc à treillis, supportant l’étage supérieur fait 395 m de long et se situe entre la station de métro (ligne D) Jardim Do Morro et une des 2 stations du funiculaire qui fait la navette entre  ville haute (Cathédrale Sé et Garde de Sao Bento) et ville basse (quai de la Ribeira)

Anecdote : A Porto, tout le monde l’appelle le Pont « Dom Luis ». Si on regarde l’inscription sur le pont, on note que c’est « Ponte Luiz I », son nom officiel (le Z à la fin de « Luiz » étant l’ancienne orthographe de « Luis »). L’absence de « Dom », marque de respect, est due à l’absence du roi Louis Ier (Dom Luis) à l’inauguration du pont. Les habitants n’ont pas supporté ce qui à l’époque avait été considéré comme un affront alors qu’ils avaient choisis d’honorer leur souverain en donnant son nom au pont, et décidèrent de ne pas mettre la marque honorifique.

Pont Luiz - Porto

Le Pont Pênsil : Avant le 19e, les habitants traversaient le fleuve, dans leur large majorité par bateau. Il n’y avait qu’un pont construit sur des barques, mais qui ne suffisait pas pour satisfaire la forte augmentation de trafic que le pays connaissait, avec le développement de son économie. Ce n’est qu’en 1843 que le premier véritable pont construit pour durer fut inauguré, le Pont Dona Maria II ou Pont Pênsil, qui, comme son nom l’indique, était un pont suspendu. Situé à l’endroit où se trouve aujourd’hui le Pont Luiz I, cet ancien pont servira 45 ans, jusqu’à la création du nouveau pont venu remplacer le pont suspendu à câbles, devenu trop exigu et vétuste pour les exigences de la 2e  moitié du 19e. Il fut démantelé en 1887, après l’inauguration du nouveau pont Luiz I. On peut encore voir les restes de « Ponte Pênsil » : ce sont les grands pylônes que l’on peut voir juste à coté du début du Pont Luiz I, coté nord.

Le pont Arrábida

Ponte da Arrabida - PortoC’ est le plus proche de l’embouchure du Douro.

Au moment de sa construction (1957-1963), le pont d’Arràbida avait le plus grand arc en béton armé au monde. La longueur totale de la plate-forme est de 615m pour une largeur de 27 m. Son arc fait 270 m et sa flèche 52 m.

Design innovant et style moderne. au-dessus des 4 piliers qui soutiennent la travée centrale, des sculptures en bronze.

L’autoroute A1 passe sur le pont, reliant Campo Alegre côté Porto à Arrábida côté Vila Nova de Gaia.

Le pont Maria Pia

Ponte Maria Pia - Porto
Construit en moins de 2 ans (janvier 1876 à novembre 1877), ce pont en arc métallique, premier pont ferroviaire à joindre les deux rives du Douro, a été conçu par Gustave Eiffel et son associé Théophile Seyrig au sein de la compagnie de construction Eiffel et Cie. Long de 563 m, son arc a une portée de 160 m à 61 m au dessus du fleuve.

Classé en 1982 comme un monument national, son design innovant a gagné une reconnaissance internationale en 1999 comme étant d’une importance historique pour le génie civil.

Il est désaffecté depuis 1991 date à laquelle le pont San Joào a pris le relais .

Le pont de São João

Ponte Sao Joao - PortoCette structure de chemin de fer relie la gare de Campanhã  à toutes les destinations du sud, la première station étant en général Torres à Vila Nova de Gaia. Sa travée centrale de 250 m, a été un nouveau record du monde parmi les ponts « portique ». Les 3 travées sont pris en charge par 2 grands piliers ancrés dans le lit de la rivière à proximité des berges. L’inauguration a eu lieu le 24 Juin 1991, le jour de São João.

le pont Infante D. Henrique

Ponte do Infante Henrique - PortoCe pont routier en béton armé est reconnu comme un des plus élégants de sa catégorie. Ouvert en 2003 pour remplacer la voie du pont supérieur du pont Louis Ier. Avec 371 m de long et 20 m de large pont, ce pont en arc de haute altitude est un record du monde. Il relie le quartier Fontaínhas à la paroisse de Oliveira do Douro à Vila Nova de Gaia.
La plate-forme inférieure permet une visite à pied des grottes de Gaia

Le Freixo

Ponte do Freixo - PortoA la périphérie de la ville et inauguré en Septembre 1995, ce pont en béton précontraint renforcé est considéré comme un « double pont » car il est, en effet, constitué de 2 ponts construits côte à côte et espacés de 10 cm avec 8 voies de circulation.
Traversé par l’autoroute A20, il relie la zone Estádio Dragão (Stade Dragao) à Oliveira do Douro à Vila Nova de Gaia.

Une dégustation de Porto

vue sur vue sur Vila Nova Si la fabrication du vin de porto prend sa source dans la vallée du Douro où se trouvent les domaines viticoles, la commercialisation de celui-ci se faisait exclusivement à Vila Nova de Gaia.

Aujourd’hui, les petits propriétaires sont autorisés à commercialiser leurs vins sur les lieux de production. Seuls les plus grands noms du porto continuent d’acheminer leur production à Vila Nova de Gaia où sont installées leurs caves.

Visites de caves et dégustations de vins

DégustationVila Nova de Gaia, face au centre historique, correspond à l’ancienne ville de Cale.

Le quartier doit sa renommée à ses chais renfermant le précieux or noir portugais.

D’autres vins sont produits au Portugal  : Madère, Vinho Verde ou vins rouges des régions du Dão, Douro et Alentejo. Mais le vin-roi reste le Porto à la préparation si particulière : en cours de fermentation, une eau-de-vie de vin est ajoutée et, durant l’hiver, le futur porto repose au frais puis est soumis au soutirage par gravité entre les barriques placées les unes sur les autres.

Les chais

Caves Calem Porto
La plupart des caves se trouvent sur l’avenue Diogo Leite, face au Douro.

Une visite de cave est d’un grand intérêt car elle permet de découvrir le processus de fabrication du porto et de bénéficier de la dégustation qui l’accompagne souvent.

L’Office de Tourisme procure un plan de Vila Nova ainsi que les heures d’ouverture des chais de porto.

Calem Porto LágrimaLes visites guidées comprennent la dégustation de 2 ou 3 verres de porto, un blanc et un rouge selon les maisons. Seules 4 caves sont gratuites – Taylor’s, Croft, Cockburn et Wiese Kohne – et c’est Calem que j’ai visitée (son site en portugais).

Annie

Mais je ne suis pas ivre !!!

 

Les prix des bouteilles commencent à 2,5 Euros pour un simple porto, se situent aux environs de 10-20 Euros pour une Late Bottle Vintage, mais sont plus élevés pour une Vintage (à partir de 30 Euros et jusqu’à des sommes faramineuses comme plus de 4 000 Euros la bouteille).

Mais le porto qui m’a fait flashé, c’est le lagrima !!!

Les barcos rabelos

les rabelos sur les quais de Vila  NovaSur les quais, se balancent quelques « barcos rabelos ».

Autrefois, les tonneaux de vin étaient acheminés depuis les propriétés viticoles situées dans les montagnes jusqu’aux caves de Vila Nova dans des barques à fond plat et grandes voiles carrées appelées barcos rabelos.

Aujourd’hui, elles ne sont plus qu’une attraction pour les touristes. Chaque année, à la Saint Jean, une régate de barcos rabelos est organisée.

De nos jours, pour gagner du temps et pouvoir transporter de grandes quantités, le porto est acheminé à Vila Nova par d’énormes camions citernes.

Si vous avez visité Porto ainsi, n’hésitez pas à partager ici vos idées 😉

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver mon article :

  • station metro pour pont arrabida porto (2)
  • trverser le fleuve a porto d\une rive a l\autre (1)

A propos de l'auteur  ⁄ Voyagerlemonde

Editeur du blog voyage Voyager le monde, Annie voyage a travers le monde depuis de nombreuses années et partage avec vous ses carnets et récits, conseils et astuces pour vus donner envie de voyager. Rejoignez-moi sur mon profil Google+