Comment vivre debout à Akamasoa : le combat du Père Pedro

Vous avez découvert le combat du Père Pedro et son association Akamasoa. Parmi les 18 villages créés, il est un sur Tananarive qui s’appelle Manantenasoa.
Et si je ne pouvais pas assister à la messe puisqu’il était absent lors de mon passage, j’ai tenu à aller voir sur place.

Qu’est ce que les 4mi

On désigne par 4 Mi les indigents (souvent de jeunes enfants) qui mendient dans les rues de la capitale malgache.
On ne connaît pas vraiment l’origine de ce néologisme : peut-être désigne-t-il les anciens locataires des vieux bus qui portaient ce matricule ; ou alors il évoque les quatre verbes suivants : mifoka (fumer, du chanvre surtout), miloka (jouer, de l’argent), mileli (baiser) et migoka (boire de l’alcool.
Mais aussitôt que je lisais ce terme, non loin je retrouvais celui d’Akamasoa accolé au nom du père Pédro.

Annie

Incroyante, moi ? Je crois en l’être humain !

Et le père Pedro, les visiteurs parlaient de sa messe qui me paraissait ressembler un peu trop à du folklore mais depuis cette pensée n’est plus dans ma tête et après mon précédent article dans la votre non plus

Alors j’ai demandé à Aurélien d’aller voir ce qu’était Akamasoa.

J’ai du expliquer car pas évident de faire comprendre que je voulais entrer au cœur de la cité non en voyeur mais pour me pénétrer d’une vie qui s’arrachait à l’ultra pauvreté, que je voulais voir l’église d’un prêtre qui a tout consacré aux autres moi l’incroyante, ….
Je n’y ait pas vu le père Pedro mais j’ai compris Akamaso, le père Pedro et son équipe, et accepter le folklore d’une messe : méthode qui en vaut une autre pour se faire connaître et attirer les subsides si nécessaire à l’ouvrage entrepris. Et j’y ai découvert bien plus que je ne pouvais imaginer

Comment vivre debout à Akamasoa ?

 akamasoa Le village auquel nous allons rendre visite, ou plutôt hommage, est le centre de Manantenasoa créé en 1990 sur la RN 2 – route de Toamasina – à 8 km du centre ville de Tana.
 akamasoa père Pedro
Et on le voit depuis le centre de la capitale.

 

25 ans de combat permanent contre la pauvreté, pauvreté qui n’est pas le fruit d’un hasard mais une triste réalité qui a ses causes et qui peut être vaincue, long chemin plein d’obstacles et de souffrance. Mais quel bonheur sans pareil que de voir tout ce qui a été réalisé par l’association permettant à des milliers de familles de vivre dans la dignité alors que tout a commencé sur une décharge en 1989 !
 carte villages akamasoa père Pedro Aujourd’hui c’est une équipe de plus de 400 collaborateurs tous malgaches, et grâce à la générosité de tous les horizons, 18 villages AKAMASOA ont pu voir le jour et environ 16000 personnes vivent et habitent dans les centres Akamasoa.

Nous prenons au passage un membre de l’équipe qui nous expliquera Akamasoa.
Nous nous rendons en premier sur la place devant l’église et une école flambant neuf.

 eglise  akamasoa père Pedro

 

 

et j’apprécie au delà de tout cet espèce de pylône électrique qu’est le clocher !!!

Pourquoi ? rien de plus beau pour moi que ce pylône qui prouve que l’argent récolté est consacré uniquement aux gens et pas à l’église comme dans de trop nombreux pays. Mais je suis d’autant plus touchée que le coté folklorique trop souvent lu dans les comptes rendus de voyage ne m’avaient pas préparée à ce premier choc.
 ecole akamasoa père Pedro Les objectifs sont précis et bien visibles.

  Scolariser les enfants en Primaire, Secondaire et Lycée

Cette école construite, grâce aux dons des Réunionnais, accueille sur 4 étages 600 élèves dans douze classes. Elle a été inaugurée en octobre 2010.

 loger akamasoa père Pedro
  Construire des logements familiaux pour les sans-abri

 loger akamasoa Ces photos permettent de voir combien sont propres ces petites maisons même si elles ne sont pas immenses.

 

La femme qui nous accompagne nous confirme que ces maisons sont faites par et pour les familles conformes à la culture malgache.

 point d'eau akamasoa

flecheBGEt un point d’eau si précieux à tout point de vue : il  joue le rôle de point de rencontre que j’ai pu observer au cours de notre voyage.

Et les femmes n’ont pas des km à faire pour se la procurer !

 

  créer des emplois, par les activités de l’association et de l’extérieur, et assurer la formation professionnelle

 travail rue akamasoa Le travail est au cœur de la réhabilitation des êtres humains après que le centre leur ait redonner la santé qu’ils ont souvent perdue

Le premier est celui qui sert à toute la communauté dans son quotidien : les constructions, mais aussi arranger les rues …

 travail rue

 

ou en faire de nouvelles

Nous aurons aussi l’occasion de respirer l’air des pépinières dont sont issus les arbres qui bordent certaines rues. Une source de revenus pour tous puisque les produits en sont vendus.

 menuiserie

 

 

A la menuiserie , les objets fabriqués sont de grande qualité. Et elle est équipée d’outillage très moderne grâce aux dons (notamment une superbe machine grâce aux Suisses)

 

 

 

 

 vendée akamasoa
Après la Réunion pour l’école et la Suisse pour la menuiserie, voici la Vendée. C’est pas aussi prestigieux mais ce sont nos racines à nous alors un petit hommage à ce coin de France dont est aussi issue Mirana, l’association de parrainage à laquelle nous appartenons
Parmi les autres autres objectifs que nous évoquons :

Fournir les soins de santé et apporter une aide d’urgence temporaire aux personnes démunies;
Accompagner le retour des familles sans travail aux villages et villes d’origine et faire accéder aux services les pauvres des villages alentours
Réaliser tous les travaux d’assainissement (eau et électricité), développer des espaces verts et de loisirs, construire des infrastructures sportives pour les enfants, mais aussi des cimetières pour les disparus.

La carrière

 site carriere akamasoa Je voulais faire une place à part à ce travail effectué par une partie des habitants, qui est vendu à Tana et ailleurs et rapporte de l’argent à la communauté.

 vue carriere akamasoa Le site est beau mais j’ai pénétré un autre monde. Je m’attendais à beaucoup mais je suis restée muette et mon mari guère plus causant.

 

La vue sur Tananarive y est splendide mais l’émotion est ailleurs

 carriere pres de sa maison

 

 

 

Le travail n’est pas très loin des habitations et hors de la cohue de la capitale.

Comme pour aller chercher l’eau, ce sont des trajets fatiguant ainsi épargnés.

 

 carriere casser des pierres a la main

 

mais il est très dur de casser des pierres du lever du soleil au coucher du soleil.
Hommes et femmes font ce travail difficile et dangereux parfois mais contrairement à ceux qui sont dans d’autres carrières ou sur le bord des routes,
  aucun enfant ne travaille
  ils sont soignés (ailleurs ils perdent leur moyen de survie et sont sans soin puisqu’ils ne peuvent payer)

 

 

 porter des pierres

 

et les transporter à « dos d’homme » .

que ce soit des grosses pierres de taille ou les tous petits cailloux : ils seront arrachés à la carrière, cassés et débités dans les tailles voulues …. par la main d’un être humain

Et comme c’est impressionnant cette vitalité quand il faut charger un camion et qu’une véritable fourmilière de pierres juchées sur les têtes se « précipitent » ! Et réconfortant de les voir sourire !

 
 au fond de la carriere

 

Je n’oublierai jamais cet homme dans le fond de la carrière

 

Je l’ai regardé longtemps en pensant aux galériens du temps jadis mais cette pensée s’est envolée quand il a levé la tête vers nous et qu’il nous a souri
 discussion avec un carrier

 

 
et cet autre avec qui nous avons longuement discuté ne voit qu’un travail honnêtement rémunéré et une vie digne.

Les seuls yeux ou j’ai vu des larmes c’est cet enfant à l’ombre de sa mère en attendant qu’il ait l’age de l’école et à qui nous avons fait peur !
 enfant dans la carriere d'akamasoa

Retournez les 2 vidéos dans le combat du Père Pedro et vous verrez vivre ceux qui sont remis debout !

A propos de l'auteur  ⁄ Voyagerlemonde

Editeur du blog voyage Voyager le monde, Annie voyage a travers le monde depuis de nombreuses années et partage avec vous ses carnets et récits, conseils et astuces pour vus donner envie de voyager. Rejoignez-moi sur mon profil Google+