Comment tenir le monde entier à bout de bras ? selfies video !

Annie

Ben oui quoi, c’est moi sur le selfie ! Pouah

Alex a renouvelé avec bonheur le selfie ! Photo ou vidéo, ses selfies donnent des envies de voyager

Le selfie

Cet auto portrait photographique réalisé avec un appareil photographique numérique, très souvent un téléphone, peut être téléversé sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, et autres Flickr).

Personnellement, je commence à faire une overdose de ces selfies.

Le selfie vidéo de voyage

Alex Chacon a renouvelé le genre : armé d’une GoPro, petite caméra bien adaptée à ce genre de pratique, il a immortalisé son tour du monde en selfies vidéo.

Qui est Alex Chacon

Ce diplômé avec mention en sciences biomédicales, de la nutrition et de la chimie s’est lancé dans son rêve de parcourir le monde de la façon la plus aventureuse possible en moto. Chacon a vécu à peu de frais – camper dans les parkings et manger des aliments en conserve. Il a utilisé les réseaux sociaux comme Couchsurfing pour obtenir un logement gratuit chez les habitants. Et comme il faisait la route à travers l’Amérique centrale, les gens sont devenus fans de sa «mission» et ont commencé à l’aider, en lui donnant de la nourriture, de l’argent …

Il a documenté ses aventures tout en sensibilisant pour trouver des fonds pour des causes caritatives.

Et aujourd’hui :

  Alex est un leader dans le domaine de l’aventure en moto, et notamment il dirige actuellement la seule entreprise de conseil en moto dans le monde pour les voyages en Amérique latine : il aide ses clients avec des informations sur les itinéraires à prendre, avec des conseils sur la façon de négocier les passages frontaliers bureaucratiques avec leurs véhicules.

 Il contribue à de grands magazines de moto.

 Il travaille comme photographe free-lance professionnel pour des entreprises et des noms de marque bien connus dans l’industrie.

 Il contribue au développement de produits d’équipement.

 Il participe à des conférences professionnelles, des festivals de films et d’événements à travers le monde pour parler de ses expéditions de bienfaisance sur diverses motos à travers le monde tout en continuant à rouler pour des projets variés.

Il a passé ces 3 années dans la plus épique d’aventures, dans plus de 36 pays, conduisant sur plus de 200 000 km – dont 132 000 kilomètres en 500 jours de l’Alaska au Sud de l’Argentine racontés dans 2 sites, Your expedition south et  The modern moto diaries – et traversant plus de 75 frontières partout dans le monde pour découvrir des endroits et les personnes les plus uniques et les gens sur la terre !

Sur la façon dont il a pu financer ce voyage ?

« J’ai d’abord pensé que j’allais voyager de 3 à 6 mois, et j’ai économisé tout l’argent que j’ai pu en vendant tout ce que j’avais, j’ai travaillé pendant deux mois après avoir obtenu mon diplome, j’ai vendu ma voiture, j’ai vendu mes vêtements, j’ai donné le sang, je l’ai fait tout mon possible pour avoir le plus d’économies possible parce que je ne pensais pas que j’allais faire l’Amérique du Sud, j’ai juste pensé vraiment que j’allais aller des États-Unis au Panama et c’est tout.  »

« Mais ce qui était incroyable c’est que, au cours du voyage, tout le monde avait ce sentiment de ce que je devais accomplir, mon objectif, mon rêve. Grâce au voyage, j’ai impliqué Kawasaki international, ils m’ont aidé dans l’achat d’une moto. Puis j’ai impliqué Go- Pro, j’ai fait des vidéos pour eux au Costa Rica, et ils m’ont donné quelques caméras. Et puis les gens sur la route voulaient me donner de l’argent. Et ils ont dit c’est excellent ce que vous faites « .

«Des gens rencontrés par hasard dans la rue me donnant 500 $ à ceux qui me laissaient dormir dans leur maison, les gens m’invitaient à leurs mariages, juste des trucs fous, les gens me donnaient de la nourriture. C’est devenu une super aventure incroyable. »

Sur la route la plus effrayante ?

« Je ne peux pas vous dire. C’est comme choisir lequel des pays que j’ai visités est le plus étonnant. Cependant, je dirais que les endroits les plus dangereux que j’ai rencontrés étaient les étendues reculées de la Patagonie et l’Altiplano bolivien.

En Patagonie, vous avez des ferries qu’1 ou 2 fois fois par jour, de sorte que vous êtes parfois bloqués sur une île pour une journée. Si quelque chose vous arrive alors, vous n’obtenez aucune aide pendant 24 heures. Les autres endroits dangereux étaient probablement au Honduras, lorsque vous allez dans les stations essences, tout le monde a des armes à feu, même dans les cafés, les magasins, … Il y avait donc un peu de l’homme et un peu de danger naturel dans chaque lieu.

Sur son endroit préféré ?

Quand on lui demande quel est son emplacement favori parmi les lieux qu’il a visités, il n’est pas en mesure de décider et vous répond « C’est comme avoir sept enfants et décider lequel vous aimez le plus ».

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne tient pas une liste de ses lieux de prédilection mais il ne peut tout simplement pas le réduire à un seul. Parmi ces lieux, les 3 destinations préférées d’Alex jusqu’ici ont été:

  l’Alaska (ses célèbres aurores boréales),

  le Brésil (la plus grande cascade) et

  la Bolivie avec le Salar d’Uyuni dont il dit « Il a complètement modifié mon être dans un sens positif – c’était un très bon voyage spirituel. Au cours de la saison des pluies, il devient plus grand miroir du monde. Le ciel est peint sur le dessus et sur le sol, et il n’y a pas de vent  donc l’eau ne bouge pas. »

Ensuite, il ya les jungles du Costa Rica, dans les Andes péruviennes, la fin du monde à Tierra del Fuego, les chutes d’Iguazu, l’Amazone au Brésil, juste de nombreux endroits.

Ses réalisations

alex chacon selfie montagne

@Alex Chacon

En 600 jours, il a parcouru plus de 36 pays à moto et vécu autant d’aventures différentes. il pose à côté d’un lion ou  sur le bord d’une falaise, il saute à l’élastique ou dans les eaux du Pacifique, … ce qui donne lieu sur son site à des photos très vivantes !flecheBD  Des vues impressionnantes de la Patagonie, des déserts de l’ouest américain, des montagnes andines enneigées et des routes boueuses de l’Amazonie.

Sur celle ci, on distingue le manche qu’il tient pour avoir avec son GoPro tenir le monde entier à bout de bras !

 

Mais les selfies vidéo, elles, donnent une vie plus intense à son expérience comme le crash avec sa moto sur un pont ou quand il roule sur une route absolument hallucinante au Guatemala

Ces vidéos donnent envie de voyager comme ce globe-trotteur, comme celle ou il partage la vie sur un bateau sur l’Amazone

Et 5 mois pour réaliser une video de 3 mn : Around the World in 360° Degrees – 3 Year Epic Selfie

 

Ou voir ce que Alex a réalisé en selfies video et image ?

Sur son site : The modern moto diaries

et sa chaine Youtube

 

Et  il compte passer en France l’année prochaine ! Vous êtes prêts à l’accueillir ?

A propos de l'auteur  ⁄ Voyagerlemonde

Editeur du blog voyage Voyager le monde, Annie voyage a travers le monde depuis de nombreuses années et partage avec vous ses carnets et récits, conseils et astuces pour vus donner envie de voyager. Rejoignez-moi sur mon profil Google+